À propos

Mon parcours passé…

J’ai une formation assez atypique jalonnée de diverses expériences professionnelles.

J’ai commencé par un BEPA Travaux Forestiers, pour ensuite obtenir un Bac Pro A Gestion et Conduite de Chantiers Forestiers au superbe Lycée de la Montagne à Valdeblore (dans le haut pays des Alpes-Maritimes).

J’ai ensuite légèrement changé de branche en faisant un BTSA Aménagements Paysagers en alternance à Antibes et dans une grosse entreprise de création de jardins. J’y ai appris la gestion de chantiers à 6 et 7 chiffres avant la virgule, les dures journées sous le soleil/le froid/le vent et les nombreuses contraintes d’organisation.

Après cela, ne m’épanouissant finalement pas complètement, j’ai intégré une Licence Pro. Géomatique et Aménagement à l’Université de Nice-Sophia Antipolis (UNICE) où j’ai découvert le monde de la géographie et de l’analyse spatiale ! Dans le cadre de cette licence j’ai pu effectuer un stage au Parc National du Mercantour (pour retrouver ma « fibre environnement » et développer mes capacités en développement) afin de développer un portail cartographique web et travailler sur différents autres projets (découverte de Lizmap par exemple !)

J’ai ensuite continué mon parcours en Master 1 Géographie, parcours « Climat Risques Environnement Santé » (UNICE), naturellement attiré par la climatologie et les risques ayant cofondé une association qui traite du sujet depuis plusieurs années. J’ai effectué un stage de 6 mois à l’UMR ESPACE en partenariat avec l’IMREDD et le CHU de Nice pour faire de la modélisation à fine échelle des températures/ozone sur la ville de Nice en lien avec du monitoring urbain (projet MUSE).

En toute logique, j’ai continué en Master 2 Climat Risques Environnement Santé, afin d’approfondir mes connaissances sur l’atmosphère, faire de nouvelles découvertes/connaissances. Durant cette dernière année de Master, j’ai pu rejoindre l’équipe du pôle gravitaire du laboratoire Géoazur pour un stage de six mois. Ce stage m’a permis de travailler sur le lien entre les évènements pluvieux et les glissements de terrain, en faisant un focus sur la réaction pluie/montée des niveaux de nappes (superficielles).

 

… et actuel

Mon stage de Master 2 m’a tellement plu, que lorsque mon directeur de mémoire m’a proposé de continuer ce travail en thèse, je n’ai pu dire non ! Me voilà donc actuellement doctorant au sein de l’UMR Géoazur ! Une thèse sur un sujet qui me passionne évidemment : « Impacts des changements climatiques sur les ressources en eau et développement d’outils innovants dans la métrologie des interfaces air/sols« .

Une thèse au cœur d’un enjeu que nous connaissons bien aujourd’hui : le changement climatique. Mais également très axée sur la métrologie, et qui va me permettre de continuer à toucher et installer un grand nombre d’instruments scientifiques, voire même d’en développer ! Rendez-vous dans trois ans !

 

À propos de ce blog

Je suis aussi intéressé/passionné par de nombreuses autres choses à côté de mes études (et qui font plus ou moins l’objet de ce blog) comme toutes les petites choses que je développe/bricole pour mon association :

  • Sites Internet
  • Installation de stations météo
  • Gestion de base de données climato
  • Administration système
  • Etc.

Ce blog fait le lien entre mes centres d’intérêt et me permet de rédiger des tutoriels/notes sur mes expérimentations. J’ai écrit le premier article de ce blog à ce sujet et il est disponible ici. Je suis aussi un défenseur du libre et j’essaye d’y contribuer avec mes modestes compétences (j’utilise encore trop Google, mais je me soigne !)

Merci de me lire, n’hésitez pas à participer à mes articles avec un commentaire 😉

 

Phasellus libero. ante. dolor. in felis ultricies eget Aenean venenatis
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez